Colloque "Merleac, Ut Pictura Genesis"

Télécharger le programme (version PDF)

Télécharger l'affiche (version PDF)

Qu'est-ce que "Merleac"

Repérée dès la première moitié du XIXe siècle, la chapelle Saint-Jacques en Merléac a bénéficié dès 1861 de restaurations suivies par le service des monuments historiques et fut classée sur la liste de 1862. Bâtie à la fin du XIVe siècle, la chapelle a été dotée de somptueux décors par la famille des Rohan. Entre 2010 et 2017, cette chapelle fait l’objet d’importants travaux de restauration, sous la maîtrise d’ouvrage de la commune de Merléac, propriétaire, avec l’assistance de la DRAC et sous la maîtrise d’œuvre de Christophe Batard, Architecte en chef des monuments historiques. L’Etat, La Région Bretagne, le département des Côtes d’Armor ainsi que la communauté de communes ont subventionné ces travaux. Ils ont porté sur la maîtresse-vitre, les maçonneries intérieures et extérieures, les statues, et ont permis de redécouvrir les peintures murales, qu’on croyait disparues, et de mieux étudier les lambris peints de la nef. La chapelle a été construite au cours du XIVe siècle. Dédiée à Saint-Jacques, les décors, vitraux, peintures murales et lambris racontent la vie de saint Jacques et celle de la Passion du Christ. Le vitrail, daté de 1402, est signé « G. Béart », un verrier rennais. Les scènes représentées sont celles de la légende de Saint-Jacques et de la Passion du Christ.

Des inscriptions françaises extraites de la Bible médiévale

Les inscriptions sur les lambris de Merléac constituent l’un des exemples les plus intéressants, sinon l’apogée d’une grande mouvance d’inscriptions historiées où le rapport texte-image forme une esthétique cohérente, laquelle esthétique a dominé les derniers siècles du Moyen Âge. Le concepteur du décor de la chapelle bretonne suivait sans doute l’exemple illustre de la Sainte-Chapelle de Paris et de ses avatars artistiques, y compris dans le choix du texte. La comparaison avec plusieurs décorations du même type dans les milieux royaux d’Angleterre ou de Bohême, voire avec d’autres cas célèbres en France ou en Allemagne, permet de supposer que ce manuscrit-source pouvait être inspiré d’une Bible illustrée appartenant à la tradition des textes dérivés de la Bible historiale de Guyart des Moulins (Vladimir Agrigoroaie).

Un lien avec la Bible historiale

La Bible Historiale est une Bible française, écrite en prose, qui traduit fidèlement le texte de la Vulgate. Elle est présente dans toutes les bibliothèques seigneuriales à la fin du Moyen Âge et c’est elle qui sert de modèle aux premières bibles imprimées. Composée à la fin du XIIIe siècle, son cycle d’écriture raconte à lui tout seul le versant officiel de l’histoire du texte biblique, traduit en prose française, et des enseignements qui sont nécessaires dans l’esprit de ce temps-là à sa juste et parfaite interprétation. Elle est dite historiale, parce qu’elle est « historiée », c’est-à-dire illustrée, mais aussi parce qu’elle raconte les Histoires de la Bible. Grâce aux Éditions des saints Pères, le fac-similé de la Bible Historiale est accessible en Librairie depuis 2017.

Une contribution à la numérisatin du patrimoine

Dans le cadre du développement de solutions de veilles culturelles, le cas de Merleac est exemplaire tout à la fois au regard des problématiques historiques que des solutions que peut apporter le numérique pour aider à l'indexation des données.

Le projet s'inscrit pleinement dans la pensée du texte et dans la problématique du développement de connaissances nouvelles : Il s'agit d'un texte un peu particulier, peint sur les murs d'une église, dont la restauration est en lien étroit avec le domaine de la philologie.

Le colloque

Le colloque se déroulera sur deux journées: le 22 novembre au Lycée henri IV et le 23 novembre à saint Brieuc. A cette occasion, un poster réalisé par les intervenants sera offert à la commune pour être installé dans l'église.

Liste des participants

Christine Jablonski

Conservatrice des monuments historiques à la Direction des Affaires Régionales de Bretagne Conservatrice des monuments historiques

Michel Bernard

Professeur de littérature française à Paris 3 (UMR THALIM) et coordinateur du réseau Usages Des Patrimoines Numérisés (UDPN

François Ploton-Nicollet

Professeur de philologie latine et de codicologie à l’Ecole des chartes

Juliette Vion-Dury

Professeure de littératures comparées à Paris 13 et Vice-Présidente grands campus de l’Université

Vladimir Agrigoroaei

(chercheur au CESCM (UMR 7302) de Poitiers et spécialiste des traductions en français au XIIe siècle)

Les inscriptions de Merléac dans l’histoire des textes bibliques historiés

Jeanette Patterson

Assistant Professor à l’Université de Binghamton, dans l’état de New York et spécialiste de la Bible Historiale

La Bible française du moyen âge comme expérience multimédia : texte, image, voix

Aurelia Chevalier

Restauratrice du patrimoine, spécialité peinture, diplômée de l'Institut National du Patrimoine, membre du DIM « Matériaux anciens et patrimoniaux »

La conservation-restauration du patrimoine

Jean-Yves Carrez-Maratray

Professeur d’histoire grecque à Paris 13 Sorbonne Paris Cité, membre du laboratoire Pléiade (EA 7338).

Thermouth dans l’Exode de la Bible historiale : quelques réflexions égyptologiques

Christian Balliu

Professeur de Traductologie à l’Université Libre de Bruxelles, membre du TRADITAL

Obliquus apud Hebraeos totus liber : quelques incertitudes de la Vulgate

Jessica Nelson

romancière française et cofondatrice des éditions des Saints Pères

Le Fac-similé de la Bible Historiale

Xavier-Laurent Salvador

Maître de conférences (HDR) à Paris 13 (EA LT2DH), spécialiste de la traduction de la Bible Historiale

Archéologie et Étymologie sémantiques

Clive Sneddon

professeur de philologie française et spécialiste de la Bible française du 13e siècle à l’Université de saint Andrews en Écosse.

La Bible au Moyen Âge

Fabrice Issac

Maître de conférences (HDR) à Paris 13 (EA LT2DH), spécialiste en Humanités Numériques et membre du réseau UDPN

Document numérique en Humanités

Jean-Olivier Gransard-Desmond

archéologue (ArkéoTopia), chercheur associé au laboratoire Archéologie et Archéométrie (UMR 5138)

Galaxie Wikipédia et Opérations Libres: un pont entre citoyens et scientifiques

Lucien Castex

chercheur, spécialiste des archives numériques, à Paris 3 au sein du laboratoire IRMECCEN

La circulation médiatique de la Bible en base d'archives

Isilex(c) - Xavier-Laurent Salvador (Humanités Numériques) et Sylvains Chea (Ingénieur I-Def)